Séminaire du mardi - 2 février

Évaluer la performance en opposition

Dieter Stiers (University of Leuven)

Des études récentes sur le vote rétrospectif ont montré que les électeurs n'évaluent pas seulement les performances du parti sortant lorsqu'ils se rendent aux urnes, mais également les performances des partis de l'opposition. Jusqu'à présent, cependant, ces études ne pouvaient que spéculer sur ce que les électeurs évaluent exactement de la performance des partis d'opposition. En utilisant les réponses à une question unique incluse dans une étude électorale belge en 2019, cette étude examine d'abord ce à quoi les électeurs pensent lorsqu'ils évaluent les performances dans l'opposition. Deuxièmement, il vérifie si les électeurs tiennent également les partis d'opposition pour responsables de la situation dans le pays. Les résultats montrent que les électeurs se soucient le plus de la compétence des partis d'opposition à contrôler le gouvernement et à fournir des critiques constructives - et ils n'aiment pas l'opposition non constructive trop négative. En outre, bien qu'inférieurs aux partis sortants, les électeurs tiennent également les partis d'opposition pour responsables de la situation dans leur pays. Ces résultats constituent une étape cruciale dans le développement d'un cadre de vote rétrospectif au niveau des partis.

 

Contactez Semih Çakır si vous souhaitez assister à la présentation.

 

Ce contenu a été mis à jour le 5 février 2021 à 10 h 38 min.

Commentaires

Laisser un commentaire