Séminaire du mardi

Candidate Rhetorical Strategy and Perceptions of Sincerity 

Elizabeth Simas (University of Houston)
Scott Clifford (University of Houston)

 

Des sondages récents suggèrent qu'à peine 8% des Américains pensent que les politiciens sont honnêtes avec la plupart des positions qu'ils adoptent sur les enjeux. Ce niveau extrême de cynisme menace de briser un lien fondamental de la représentation. Si les candidats ne peuvent pas exprimer leurs positions de manière crédible, les électeurs ne peuvent pas les évaluer sur le plan politique. Pourtant, nous n'en savons pas assez sur les stratégies que les politiciens pourraient adopter pour exprimer la sincérité de leurs revendications. Dans cet article, nous cherchons à savoir si les politiciens peuvent faire preuve de sincérité en prenant des positions extrêmes ou en justifiant leurs positions en termes moraux. À travers deux expériences, nous montrons que les justifications morales ont tendance à renforcer la sincérité, contrairement aux positions extrêmes. Dans une troisième étude, nous montrons que si les positions extrêmes augmentent la polarisation dans les évaluations des candidats, les justifications morales ne le font pas. Pris ensemble, nos résultats suggèrent que les justifications morales sont une stratégie utile pour réduire le cynisme sans contribuer à l'augmentation des niveaux de polarisation.

 

Contactez Semih Çakır si vous souhaitez assister à la présentation.

Ce contenu a été mis à jour le 8 novembre 2021 à 13 h 00 min.

Commentaires

Laisser un commentaire